Le prix Louis-Philippe Pigeon 2013 est remis à Jean-François et Nicolas Leclerc.

Le Conseil d’administration du Jeune Barreau de Québec s’est arrêté sur ces deux frères pour de nombreuses raisons, mais ce qui a retenu l’attention est, au-delà de leur carrière d’avocat, leur parcours singulièrement identique. Ils ont allié leur passion pour la communication et le droit pour ainsi devenir des modèles de dévouement et d’entrepreneuriat pour l’ensemble de la communauté juridique et celle de Québec.

Jean-François et Nicolas Leclerc ont des parcours académiques quasi-similaires : l’un ayant obtenu des attestations d’études d’animation radiotélévision, l’autre ayant fait des diplômes de diction et de communication orale. Les ressemblances sont flagrantes tout au long de leur parcours, ayant fait les mêmes études au collégial en même temps, le même certificat en communication sociale effectué à l’Université St-Paul et les mêmes études en droit à l’Université Laval.

À l’ère où notre profession se redéfini, nos récipiendaires se sont mûs dans la direction de l’interdisciplinarité en jumelant ce qui les passionne en s’adaptant à la nouvelle réalité technologique tout en ayant de cesse de s’impliquer pour maximiser l’impact qu’ils peuvent avoir sur leur communauté et leur entourage.

Après avoir fait séparément, pour cette fois, leurs preuves comme avocat dans de grandes études de la région de Québec, ils se sont à nouveaux réunis sous un même toit pour fonder leur propre entreprise, ayant comme objectif bien unique de redessiner l’image radiophonique de la Capitale nationale.

Ils auraient pu choisir la voie de la continuité, cependant, ils ont préféré voler de leurs propres ailes – communément – pour ainsi miser sur leur ingéniosité mutuelle dans un projet qui les unit dans leur diversité respective. Usant de leur talent d’orateur, ils réussissent à rassembler leurs parents, leurs amis et de nombreux partenaires d’affaire dans une plus grande conscience collective des défis de notre communauté dans le cadre d’œuvres philanthropiques de la région.

Maîtres et habiles passionnés des télécommunications, nos récipiendaires ont laissé une marque indélébile dans la communauté juridique comme auxiliaire d’enseignement, membre du Tribunal de révision des régimes de pension du Canada ou de la sécurité de vieillesse, gagnant de prestigieux concours de plaidoirie et auteurs d’articles juridiques.

Reconnaissant le mérite de nos récipiendaires qui ont non seulement marquer le milieu juridique, mais également celui des télécommunications en excellant dans le l’art de convaincre par leur implication digne de leur créativité au sein de notre communauté, le Conseil d’administration du Jeune Barreau de Québec est convaincu et fier d’avoir décerner le Prix Louis-Philippe Pigeon à ceux que l’on surnomme affectueusement les Jumeaux Leclerc.

Prix Louis Philippe PigeonLes Jumeaux Leclerc, récipiendaires du Prix Louis-Philippe Pigeon 2013, en compagnie du président du Jeune Barreau de Québec, Me Jad-Patrick Barsoum.