Go to Top

Mot du président

Par Me Louis-Philippe Pelletier-Langevin

Président du JBQ 2015-2016

 

Chers membres,

C’est avec consternation que je m’adresse à vous. Le 7 mai 2015, lors de l’Assemblée générale annuelle du Barreau de Québec, la résolution suivante a été adoptée :

Il EST RÉSOLU À L’UNANIMITÉ :

DE RÉSERVER à un avocat de dix ans et moins de pratique, élu par et parmi les membres du Barreau de Québec, l’un des trois postes d’administrateur au sein du futur conseil d’administration de l’Ordre;

DE PRÉVOIR que le mandat de l’avocat de dix ans et moins de pratique, pour la première élection prévue en 2015, sera d’un an, avec le suivi qui s’imposera pour les élections futures;

(Pour consulter la totalité de l’extrait de la résolution sur la représentativité des jeunes avocats veuillez cliquer sur le lien suivant : http://barreaudequebec.ca/wp-content/uploads/2016/04/Extrait-Résolution-sur-la-représentativité-des-jeunes-avocats.pdf)

Le conseil du Jeune Barreau de Québec a travaillé d’arrache-pied afin d’obtenir une telle résolution. Nous saluons aussi le travail du Conseil d’administration du Barreau de Québec et la communauté juridique des districts de Québec, de Beauce et de Montmagny de nous avoir entendus et d’avoir voté à l’unanimité une telle résolution. Nous avons d’ailleurs été les précurseurs en matière de représentativité des jeunes avocats au sein du Barreau du Québec.

Or, il appert qu’un membre de la communauté juridique de Québec fait aujourd’hui fi de cette résolution adoptée à l’unanimité lors de l’Assemblée générale annuelle du Barreau de Québec. En effet, un avocat de plus de 10 ans de pratique se présente afin d’être élu sur le poste de conseiller au Barreau du Barreau qui avait été réservé à un avocat de dix ans et moins de pratique, élu par et parmi les membres du Barreau de Québec.

Bien que cette résolution ne soit qu’essentiellement politique nous nous devons de la défendre. C’est pourquoi je vous demande de voter lors des prochaines élections pour l’avocat de dix ans et moins de pratique, à savoir Me Christian Tanguay. Si un autre candidat de dix ans et moins de pratique s’était présenté, vous comprendrez que le Jeune Barreau de Québec vous aurait incité à voter tant pour l’un que pour l’autre de ses membres. Toutefois, au terme de la période de mise en candidature, seul Me Tanguay respecte les exigences relatives à la résolution adoptée par le Barreau de Québec.

J’ai toujours été un adepte de la neutralité, mais je me dois, en tant que représentant du Jeune Barreau de Québec, de m’adresser à vous afin que, tous ensembles, nous protégions la représentativité des jeunes avocats des districts de Québec, Beauce et Montmagny au sein du Barreau du Québec.

Chers membres, votons! Du 3 au 27 mai 2016, votons massivement afin de protéger nos acquis et que la voix des jeunes soit entendue au sein du Barreau du Québec!

(Texte adapté du mot du président du JBQ diffusé dans l’Infolettre du 18 avril 2016)